L’inspection du travail qui s’attaque aux petits chanteurs à la croix de bois

La survie de la chorale mise en péril par l’Inspection du Travail qui impose 2 jours de congés consécutifs.

Ca représente 15 jours de concerts en moins, des ressources qui vont manquer pour cette institution centenaire.

Plus d’info sur le site de La croix

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire